Daimler Trucks approuve la procédure VECTO

 16/01/2019  Claude Yvens  Trucks
Daimler Trucks approuve la procédure VECTO

Depuis le 1er janvier, les constructeurs de poids lourds doivent fournir à leurs clients en Europe – et ceci pour (presque) tous les nouveaux véhicules construits – un certificat avec des informations sur la consommation de carburant et les émissions de CO2. Mercedes-Benz le fait depuis novembre 2018 et a déjà livré plus de 1.000 Actros avec certificat.

Les chiffres sont calculés pour chaque configuration de poids lourd au moyen de l’instrument numérique de simulation VECTO (Vehicle Energy Consumption Calculation Tool) développé par la Commission européenne. « Nous approuvons les nouvelles prescriptions visant à mesurer la consommation de carburant et les émissions de CO2 des poids lourds. Pour la première fois, les acheteurs de l’UE peuvent comparer objectivement la consommation de carburant et les émissions de CO2 des poids lourds de différents constructeurs. Nous partageons déjà ces valeurs VECTO dans les offres faites à nos clients », déclare Stefan Buchner, responsable de Mercedes-Benz Trucks.

Les données VECTO, entrées en vigueur en 2019, seront également utilisées comme chiffres de référence pour les futurs objectifs de l’UE en matière de réduction de CO2. Le Parlement européen a toutefois voté pour des limites plus strictes que celles fixées par la Commission européenne : – 20 % d’ici à 2025 et – 35 % à l’horizon 2030, au lieu de – 15 % d’ici à 2025 et – 35 % à l’horizon 2030. Cette baisse serait en tout cas trois à quatre fois plus forte que la diminution moyenne annuelle de la consommation et des émissions de CO2 réalisée jusqu’à présent, affirme Daimler Trucks. Selon le constructeur, une réduction des CO2 d’environ 1,5 % par an sur les 10 prochaines années serait un objectif ambitieux mais encore réaliste.

De plus, la version actuelle du software VECTO ne tient pas encore compte de certains systèmes ayant un effet positif sur la consommation de carburant. Dont la PPC, les améliorations aux semi-remorques et/ou carrosseries, les fonctions start/stop et un planning routier efficace. Autre facteur : la carrosserie et les semi-remorques ne sont actuellement reprises que sur la base de configurations standard. « C’est pourquoi Daimler milite pour que VECTO tienne compte de toutes les méthodes disponibles pour réduire la consommation et les émissions de CO2. En raison de ces points faibles affichés par VECTO, le conseil professionnel sur l’efficacité du véhicule continuera à jouer un rôle important chez Daimler dans le futur », explique Buchner.

Pour tout savoir sur Mercedes-Benz, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !