Daimler Trucks a vendu plus de 500.000 camions en 2018

 11/01/2019  Michel Buckinx  Trucks
Daimler Trucks a vendu plus de 500.000 camions en 2018

Daimler Trucks a annoncé d’excellents résultats pour 2018. Notamment la vente de plus de 500.000 véhicules dans le monde.

Le constructeur Daimler Trucks – qui englobe les marques Mercedes-Benz, FUSO, Freightliner, Western Star, Thomas Built Buses et BharatBenz – indique avoir vendu plus de 500.000 véhicules en 2018 (contre 470.700 en 2017). A fin novembre, la division camion du Groupe Daimler avait augmenté ses ventes de 11 % (à 466.900 unités contre 422.500 de janvier à novembre 2017).

L’évolution la plus marquante concerne l’ALENA (Etats-Unis, Canada, Mexique). Les ventes des marques Freightliner, Western Star et Thomas Built Buses ont augmenté là de 15 % (172.200 unités vendues au cours des 11 premiers mois de l’année), avec une part de marché de 38,3 % dans les classes 6 – 8 locales. Modèle-phare dans cette région : le New Cascadia de Freightliner (76.500 unités vendues). Notons que le constructeur y a également lancé deux camions électriques fabriqués en série en Amérique du Nord : Freightliner eCascadia et Western Star eM2.

Les ventes ont aussi grimpé en Asie : + 12 % à 147.900 unités. Si les ventes sont restées stables au Japon, elles ont augmenté de 52 % en Indonésie à fin novembre 2018 (57.400 unités). En Inde, les ventes sont en hausse de 35 % (20.500 véhicules), toujours à fin novembre. En Chine par contre, le marché a baissé avec 95.100 camions produits à fin novembre 2018 contre 104.600 l’année précédente. Dans ce pays, Daimler détient une participation de 50 % dans la joint-venture Beijing Foton Daimler Automotive Co. Ltd.

En Amérique latine, les ventes ont grimpé de 26 % (34.400 unités). Le principal marché, le Brésil, a connu une augmentation très importante avec 19.300 exemplaires vendus, soit une hausse de 59 % par rapport à 2017.

En Europe (UE, Suisse, Norvège) enfin, les ventes ont augmenté de 4 % en 2018 (76.200 unités) et le groupe affiche une part de marché de 20,4 % dans le segment des moyens et lourds tonnages. Le lancement du nouvel Actros mi-2019 devrait donner une nouvelle impulsion au constructeur. Ce dernier entend poursuivre en 2019 ses objectifs en matière de camions autonomes, électriques et connectés avec notamment le système Active Drive Assist qui propose de série une conduite semi-autonome. Notons enfin que les premiers eActros ont été livrés à quelques clients en octobre 2018 afin d’être testés en conditions réelles.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !