Contargo se prépare aux basses eaux

 22/07/2019  Claude Yvens  Multimodal
Contargo se prépare aux basses eaux

Plus question de revivre les mêmes pénuries qu’à l’été 2018 : l’opérateur multimodal Contargo a pris des mesures pour assurer le trafic de ses barges même en cas de basses eaux.

En 2018, l’été sec avait provoqué des semaines de basses eaux dans le bassin du Rhin. C’est par mesure de précaution que Contargo a fait convertir quatre de ses barges afin qu’elles offrent un tirant d’eau supplémentaire de 10 à 15 cm et qu’elles puissent transporter 200 à 300 tonnes de marchandises supplémentaires en cas de basses eaux. Cela représente un investissement d’environ 10 000 euros par navire. « Nous utilisons le mode fluvial pour environ 75 % de nos transports de conteneurs, explique Cok Vinke, Directeur Général de Contargo Waterway Logistics. Les périodes de basses eaux, comme l’année dernière, entraînent des pertes énormes en capacité de transport et des coûts supplémentaires en raison de l’achat de cales de navigation ou d’autres capacités de transport. »

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !