Congrès Cool Logistics : croissance et conteneurisation

 15/11/2011  Claude Yvens  Economie, Logistics
Congrès Cool Logistics : croissance et conteneurisation

Le congrès Cool Logistics a bien montré que l’avenir du transport frigorifique mondial était assuré. En effet, l’augmentation de la population mondiale entraîne un besoin accru de biens alimentaires. Par ailleurs, le recours aux conteneurs frigorifiques au détriment du transport de vrac a un grand impact sur les acteurs de la chaîne du froid.

« Si l´on examine l´économie européenne, il faut toutefois relativiser cette augmentation du transport frigo. Notre population croîtra moins rapidement qu´en Asie ou en Amérique du Sud », déclare Wim Dillen, business development manager de la société portuaire d´Anvers.
Des études montrent une hausse des transports de biens alimentaires en direction de l´Asie parce qu´une classe moyenne est en train de se créer là-bas qui va, par ex., manger davantage de poisson et de viande. Différents prestataires ont signalé, au cours de Cool Logistics, avoir réalisé de nouveaux investissements pour tenir compte de cette tendance.

Conteneurisation

Les armateurs investissent toujours moins dans les navires frigos parce que la hausse du prix des carburants fait sérieusement grimper les coûts d´exploitation. « C´est pourquoi de plus en plus de biens périssables sont expédiés par conteneur vers les ports d´Europe occidentale. En outre, les armateurs utilisant des navires porte-conteneurs (comme Maersk et MSC) voient le transport frigo comme un nouveau marché intéressant avec de meilleurs prix et des volumes stables. Le transport de biens périssables par navires porte-conteneurs présente un grand inconvénient : il emprunte les routes maritimes classiques desservant un port après l´autre. La durée du trajet peut ainsi être plus longue qu´avec un navire frigo qui dessert directement le port concerné », indique Wim Dillen.

Quel impact cela a-t-il sur le transport routier ? Comme pour toutes les branches du transport, il est aussi question d´un transfert modal pour le transport frigo. Dans ce segment, la part du transport routier augmentera encore un peu en raison du caractère périssable des produits, mais presque toutes les entreprises qui se sont exprimées à Cool Logistics ont lancé des projets multimodaux visant à réduire la part des poids lourds.

Parmi elles : FloraHolland. Cette organisation est, avec un CA de 4 milliards EUR, un très grand utilisateur de transport de fleurs et de plantesfrigos. Edwin Wenink, supply chain manager, a traité dans son exposé de l´utilisation de conteneurs spéciaux pour le transport de fleurs par navire entre l´Amérique du Sud et les Pays-Bas. La société collabore avec TransFresh pour les conteneurs frigos spécifiques avec atmosphère contrôlée. Les fleurs sont placées dans le conteneur avec leurs racines, ce qui doit permettre des voyages plus longs sans impact sur la qualité du produit final.

Pour le transport terrestre aussi, d´autres solutions sont examinées. Les transports par train (vers l´Italie) ou par voie fluviale (aux Pays-Bas) existent déjà. Toutes les adaptations dans les temps de transit sont jugées sur leur effet sur la fraîcheur des fleurs.

Document PDF

Tagged With: FloraHollandTransFreshWim DillenCool Logistics

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !