Coca-Cola construit un deuxième entrepôt en hauteur à Wilrijk

 29/08/2018  Philippe Van Dooren  News Logistics
Coca-Cola construit un deuxième entrepôt en hauteur à Wilrijk

Coca-Cola European Partners construit à Wilrijk un deuxième entrepôt automatique en hauteur pour le stockage de palettes. Il aura une capacité de 9.400 palettes, pour 21.000 dans l’entrepôt actuel. Il pourra aussi traiter différents types de palettes, ce qui n’est pas le cas des installations actuelles. C’est pourquoi, aujourd’hui, une part considérable des boissons est stockée chez des tiers externes, comme Jost (ex-Verbessem).

L’entrepôt automatique en hauteur stocke des boissons avant d’être livrées en clientèle. L’unité de production de Wilrijk, où 410 millions de litres de boissons sont embouteillés par an, approvisionne les clients à Anvers, en Flandre Orientale et une partie de Bruxelles, ainsi qu’un certain nombre de centres de distribution de supermarchés. Il produit les différentes types de Coca, Fanta et Sprite.

Techniquement, l’entrepôt actuel ne peut stocker que des palettes standard, alors que de plus en plus de clients demandent une livraison sur d’autres types de support, comme des demi palettes ou des palettes ouvertes. Celles-ci doivent dès lors aussi être stockées chez des tiers externes. Pour étendre la capacité et pouvoir stocker tous les types de palettes, la décision a été prise de construire un deuxième entrepôt. Selon CCEP, ceci devrait économiser annuellement environ 50.000 km de transport et 43 tonnes de C02.

Selon la responsable de communication Maud Collée, cela ne signifie pas que la société ne travaillera plus avec des partenaires externes. “Cela dépendra de l’évolution des ventes et de l’assortiment”, déclare-t-elle. Les travaux débutent en janvier 2019. Le but est que l’entrepôt soit opérationnel en mars 2020.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !