Citytrailers: une maniabilité idéale

 08/06/2015  Claude Yvens  Expertise Center
Citytrailers: une maniabilité idéale

Les Citytrailers sont des semis à 1 ou 2 essieux équipées d’un essieu directeur et affichant une longueur de caisse plus courte que celle d’une semi classique. Des caractéristiques qui en font un outil de transport idéal pour la ville.

La distribution urbaine est une activité complexe en raison du nombre élevé d’adresses à desservir et de la difficulté d’accès de ces adresses. Les fenêtres de temps et les prescriptions environnementales complexifient encore l’approvisionnement des centres urbains, qui sont pratiquement devenus inaccessibles.

Jusqu’à 11 mètres

Avec sa longueur d’environ 7 à 11 mètres, la citytrailer vient se positionner entre le camion (environ 7 m de longueur de chargement) et la semi normale (13,6 m de longueur de chargement). Dans de nombreuses villes, les ensembles de véhicules sont soumis à une longueur maximale, qui empêche l’utilisation de semis standard. Pour doper la maniabilité, les citytrailers sont généralement équipées d’un essieu tiré. Avantage: la vitesse commerciale moyenne avec une citytrailer est nettement supérieure à celle d’une semi classique à 3 essieux. La carrosserie est fabriquée en plywood, polyester, panneaux sandwich,  bâche (rideaux coulissants) ou autres options qui s’appliquent à une activité de distribution spécifique, par exemple les boissons.

Pour les volumes plus importants, les camions et les versions plus longues de la Citytrailer sont utilisés. Il faut tenir compte des restrictions imposées par les villes, comme la longueur et/ou la charge à l’essieu. La charge à l’essieu est, dans le cas d’un tracteur avec citytrailer, plus favorable qu’un camion de distribution parce que la charge peut être répartie sur plusieurs essieux. L’essieu directeur d’une citytrailer garantit la maniabilité nécessaire.

Outre l’amélioration de la maniabilité dans les rues étroites, le transporteur économisera aussi sur l’usure des pneus et la consommation de carburant. La densité du trafic et le nombre d’adresses à desservir placent la citytrailer dans des conditions de travail pénibles. Il faut donc veiller à limiter le risque de dégâts dès le concept même du produit, par exemple dans la construction de la carrosserie, des parois latérales et de la partie arrière.

Alternatives

Les tracteurs légers avec semi, qui peuvent être conduits avec un permis BE, ne sont pas très populaires en Belgique. Mais nous voyons, par contre, un potentiel pour les tracteurs avec semi à attelage court. La semi forme un tout avec le tracteur, ce qui donne l’impression qu’il s’agit d’un porteur 6×2. Mais il s’agit bien d’un tracteur/semi qui peut être conduit avec un permis BE. La charge utile s’élève à 4,5 tonnes. Beaucoup plus de charge utile donc qu’un camion de 3,5 tonnes et pas besoin d’un chauffeur possédant un permis C.

Maintenant que les premiers ecocombis sillonnent les routes belges également, il est intéressant de mettre en évidence les potentialités des citytrailers. Celles-ci peuvent être accouplées comme un Double-B en un seul long ecocombi. L’ecocombi peut être affecté à des trajets plus longs et est ensuite ramené à deux ensembles avec une citytrailer pour la distribution en milieu urbain.

Citytrailers: une maniabilité idéale PDF

Citytrailers: ideaal door zijn wendbaarheid PDF

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !