CeMAT: la frontière entre l’intralogistique et l’industrie disparaît

 08/02/2018  Claude Yvens  Handling, ICT & Aménagement de magasins
CeMAT: la frontière entre l’intralogistique et l’industrie disparaît

La numérisation des processus brouillera de plus en plus les frontières entre la logistique et l’industrie. La logistique 4.0 et l’Industrie 4.0 fusionnent, intégrant ainsi l’automatisation, les plates-formes informatiques et l’apprentissage automatique dans les deux matières. C’est pourquoi, dès cette année, le salon CeMAT consacré à l’intralogistique et à la manutention et le salon de l’industrie Hannover Messe seront réunis.  

Jochen Köckler, président de Hannover Messe, l’a annoncé lors d’une conférence de presse internationale à Hanovre. On peut supposer que le léger déclin de CeMAT et la concurrence croissante de Logimat ont joué un rôle dans cette décision. Mais selon Robert Bauer, le PDG de Sick (photo), cette tendance est présente depuis longtemps. Son groupe produit des capteurs pour l’industrie logistique. « Cette tendance est particulièrement évidente en intralogistique. La frontière s’estompera également dans la logistique en amont et en aval, mais cela prendra plus de temps ».

Wolfgang Skrabitz, PDG du groupe autrichien d’intralogistique Knapp, partage également ce point de vue : « L’industrie est devenue tellement performante et automatisée qu’il faudra développer l’intralogistique pour la rendre encore plus efficace. Les processus seront donc intégrés plus rapidement ».

Vous pouvez lire un article plus détaillé sur ce sujet dans le prochain numéro du magazine Link2logistics Management.

Le CeMAT et le Hannover Messe se tiendront du 23 au 27 avril 2018.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !