Be-Trans commande 10 Nikola Tre à hydrogène

 12/12/2018  Erik Roosens  Trucks
Be-Trans commande 10 Nikola Tre à hydrogène

Be-Trans a commandé dix camions Nikola Tre à hydrogène. « J’étais aux États-Unis début du mois de novembre lorsque l’entreprise américaine Nikola a annoncé qu’elle allait fabriquer un tracteur à hydrogène adapté à l’Europe. J’en ai donc commandés. », explique Bert Vranckx, Managing Director chez Be-Trans.

Le Nikola Tre est un tracteur électrique à hydrogène ne produisant aucune émission. Selon les options, il aura une puissance de 500 à 1 000 ch et une autonomie de 500 à 1 200 km. Son temps de recharge est de vingt minutes.

Les premiers essais européens débuteront en Norvège en 2020 et la production devrait en principe démarrer en 2022. « Je m’attends à ce que nos camions soient opérationnels en 2025 », déclare Bert Vranckx, qui croit en cette technologie parce que l’hydrogène ne rejette aucun CO2.

Le directeur de Be-Trans espère que d’ici là, l’entreprise sera en mesure de produire elle-même de l’hydrogène grâce à l’énergie éolienne. Début 2019, une éolienne sera installée sur le site de Be-Trans à Geel pour alimenter les bureaux et les entrepôts en électricité. « Pour l’instant, la technologie n’est pas encore au point et ne permet donc pas de à rendre l’hydrogène rentable avec une éolienne », ajoute-t-il. « Mais d’ici cinq à six ans, lorsque les camions seront livrés, je pense que le prix de revient de l’hydrogène produit à partir de l’énergie éolienne aura suffisamment baissé. Nous pourrons alors produire nous-mêmes l’hydrogène pour le Nikola Tre ».

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !