Be-Trans choisit aussi le LNG

 20/08/2019  Claude Yvens  Trucks
Be-Trans choisit aussi le LNG

La société Be-Trans est le dernier transporteur belge en date à se convertir (partiellement) au gaz naturel. La société de Geel vient de mettre en service ses deux premiers Volvo FH LNG.

Les tracteurs FH LNG de Be-Trans effectuent principalement la navette entre la Belgique et les Pays-Bas et se déplacent généralement dans un rayon de 200 à 300 kilomètres, mais ils sont également amenés à rouler vers la région de la Ruhr, notamment en raison de l’exemption de Maut accordée aux camions au LNG. Au total, ils parcourent de 2.500 à 3.000 km par semaine.

Après trois semaines, Bert Vranckx (Be-Trans) confirme des résultats très positifs en termes de consommation : « La consommation est plus faible que prévu, de sorte que les tracteurs LNG sont légèrement moins chers à l’utilisation que les camions au diesel.” Bert Vranckx est également confiant dans la valeur résiduelle du véhicule après cinq ans, et il devrait donc continuer à investir dans la technologie LNG pour continuer à réduire son empreinte carbone. Par la suite, Bert Vranckx espère pouvoir rapidement tester l’hydrogène, puisqu’il a pré-commandé des exemplaires du camion américain Nikola Tre.

Les deux véhicules ont été livrés par le Volvo Truck Center à Olen.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !