Avec Track4C, Ubidata se lance dans le suivi des conteneurs

 25/09/2015  Claude Yvens  Economie
Avec Track4C, Ubidata se lance dans le suivi des conteneurs

Ubidata a repris les actifs de Track4C, une spin-off de l’université de Gand qui a développé un système de suivi des conteneurs original et performant.

C’est en marge du salon Transport & Logistics d’Anvers que Paul Havelange, CEO d’Ubidata, nous a dévoilé ses nouveaux projets : “Nous venons de lever deux millions EUR pour financer de nouveaux développements. Le premier de ces développements s’est déjà concrétisé avec le rachat des actifs de Track4C. Cette spin-off de l’université de Gand est active dans la télématique appliquée aux conteneurs et nous permet de mettre sur le marché une balise qui change complètement l’équilibre traditionnel entre la durée de vie de la batterie et la fréquence du signal de positionnement. Tout le monde peut proposer une balise qui dure cinq ans, mais la nôtre garantit cette durée de vie avec un signal envoyé toutes les heures. En outre, la balise a une forme qui lui permet d’être installée dans une des rainures du conteneur, à l’extérieur donc. Cela garantit une force de signal bien supérieur aux balises qui se placent sous le conteneur ou à l’intérieur, où le signal faiblit quand les conteneurs sont empilés. Autre atout : le système est auto-paramétrable, c’est-à-dire qu’il enverra davantage de signaux dans certains environnements prévus à l’avance; lorsque le conteneur entre dans la zone du port, par exemple.”

Ubidata-Track4C

Ubidata peut donc maintenant se profiler avec une solution télématique globale, quel que soit le mode de transport et l’unité de transport utilisée. Paul Havelange : “Notre force, c’est aussi de pouvoir transformer toutes ces informations, provenant de différentes sources, en information pertinente. par exemple,  nous pouvons comparer les positions obtenues avec le planning du client pour déceler une anomalie ou un retard.”

Ubidata a également lancé une application spécialement destinée aux chauffeurs qui peuvent facilement recevoir leur planning sur smartphone ou tablette.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !