Au camp avec le Renault Trucks D

 05/08/2019  Erik Roosens  News Transport, Trucks
Au camp avec le Renault Trucks D

Pendant l’été, des centaines de mouvements de jeunesse vont au camp. Les membres de ces mouvements de jeunesse ne sont pas les seuls à devoir s’y rendre… il y a également tout le matériel nécessaire. Renault Trucks a fourni un Renault Trucks D pour transporter le matériel de camp de Chiro Halle à Kiewit. Pour nous, c’était l’occasion de le tester.

Chaque année en été, des milliers de jeunes se rendent au camp, transportant ainsi de nombreux sacs et matériels. C’est à Hasselt Kiewit que s’est rendu le Chiro de Halle, qui comprend 75 membres. Il s’agit d’une organisation de taille, car les tentes, les vélos, les sacs à dos, les jeux et le matériel de cuisine doivent également être transportés sur le site.

Nous nous y sommes rendus à bord d’un Renault Trucks D16 2016 avec 117 227 km au compteur. Un camion de distribution d’une longueur de 9820 mm, un espace de chargement de 7700 mm et une charge utile de près de 10 tonnes, assez grand pour tout transporter. Le camion est propulsé par le moteur Euro 6 six cylindres DTI 8 de 250 ch (7698 cc) couplé à la boîte de vitesse robotisée Optitronic à six rapports. Pour les 267 km parcourus, nous avons constaté une consommation de 19,7 litres.

Le retour s’est fait avec un Renault Trucks D14 presque neuf avec 5 872 km au compteur, et également pourvu du moteur DTI 8 Euro 6 de 250 ch qui s’est avéré beaucoup plus économique. Nous avons enregistré 19,2 litres pour le trajet retour (250 km), soit un demi-litre de moins que lors du voyage aller.

Y a-t-il une différence ? Ce qui nous frappe directement, c’est la nouvelle Optitronic, qui permet de passer les vitesses de manière plus souple que son prédécesseur. La transmission est également différente. Sur le D16 de 2016, en roulant à 90km/h, nous étions au-dessus de la zone verte du compte-tours. Sur le nouveau D14, le compte-tours en sixième s’est toujours maintenu dans le vert.

Hill hold

Pratique ? Renault Trucks D est facile à manœuvrer avec sa cabine étroite, sa longueur limitée et son empattement pas trop long, ce qui est plus qu’un atout lorsqu’il s’agit de livrer du matériel au camp. Les deux camions sont équipés d’un hill hold, une aide à la conduite qui empêche le véhicule de reculer lors d’un démarrage en côte. Il suffit de serrer le frein moteur pour qu’il soit activé lorsque vous appuyez sur la pédale de frein ou vous pouvez l’actionner manuellement avec un levier sur le côté gauche du volant. Lorsque le frein moteur fonctionne, la zone bleue du compte-tours s’allume.

Entre-temps, Renault Trucks a lancé une nouvelle version avec des moteurs Euro 6 d, une aérodynamique améliorée et une réduction supplémentaire de la consommation de carburant jusqu’à 7 %. Le dernier Renault Trucks D est également équipé d’un régulateur de vitesse adaptatif (ACC) qui maintient automatiquement une distance de sécurité avec le véhicule qui le précède. Les deux véhicules que nous avons testés étaient aussi dotés du régulateur de vitesse classique. Nous aurions préféré le régulateur de vitesse intelligent, en particulier sur la E 314 où les dépassements sont interdits pour les camions et où ce régulateur est plus qu’utile si vous voulez que votre camion suive le rythme du camion qui vous précède, sans avoir à régler en permanence le régulateur de vitesse manuellement.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !