Après Trilogiport, le Port de Liège veut s’étendre à Chertal

 22/02/2017  Claude Yvens  Multimodal
Après Trilogiport, le Port de Liège veut s’étendre à Chertal

Maintenant que le Trilogiport est économiquement lancé, le Port de Liège veut obtenir tout ou partie des 180 hectares disponibles juste à côté, sur le site de l’ancienne aciérie Chertal. C’est ce qu’a annoncé le président du port Willy Demeyer dans le cadre de la présentation des (bons) résultats 2016 du port.

Le site de Chertal est pour l’instant  ‘mis sous cocon’ dans l’espoir d’un hypothétique redémarrage de l’activité sidérurgique. “Je suis maintenant prêt à faire sauter ce cocon”, a déclaré Willy Demeyer. “Nous pourrions utiliser tout ou partie de ce site pour développer  de nouvelles activités logistiques en rapport avec la voie d’eau. Le Port de Liège a par ailleurs déjà reçu des lettres d’intention des ports d’Anvers et de Rotterdam qui se montrent intéressés.”
Demeyer a par ailleurs indiqué que Jost Group (qui a repris la concession de Deutsche Lagerhaus pour la plus grosse partie du Trilogiport) a obtenu un permis de bâtir pour 44.000 m2 d’entrepôts (et non 33.000 m2 comme annoncé précédemment) et que les travaux vont commencer sous peu. Il estime donc que le Trilogiport est désormais sur les rails (dans tous les sens du terme) et que la création de 500 emplois directs (qui généreraient 150 emplois indirects) est donc bien engagée.

Ces bonnes  nouvelles s’inscrivent dans la dynamique positive que le Port Autonome de Liège a connu en 2016. Les trafics (eau-rail-route) y ont pour la première fois repassé la barre des 20 millions de tonnes, grâce notamment à une progression du trafic de conteneurs (+40 %, 56862 EVP) due pour l’essentiel à Liège Container Terminal. Les autres trafics en croissance sont les dérivés du bois (+ 130 %), les matières premières secondaires (+ 20 %) et le sproduits agricoles (+ 18 %).

 

Pour tout savoir sur Port Autonome de Liège, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !