Altead ouvre une procédure de redressement judiciaire

 29/05/2019  Claude Yvens  Economie
Altead ouvre une procédure de redressement judiciaire

Le groupe français Altead, spécialisé dans le transport exceptionnel, fait face à de grosses difficultés financières et a déposé une demande d’ouverture de procédure de redressement judiciaire intégrant toutes ses entités. Le sort de ses filiales belges est actuellement incertain.

La nouvelle direction mise en place par le conseil d’administration d’Altead explique que les difficultés financières actuelles ont été exacerbées par les mouvements sociaux initiés en fin d’année dernière en raison de la hausse des prix des carburant et par les décalages sur les commandes d’éoliennes qui ont également pesé sur la trésorerie. L’heure est donc à la recherche de solutions d’urgence.

Dans ce contexte, la direction a déposé auprès du tribunal de commerce de Paris une demande d’ouverture de procédure de redressement judiciaire intégrant toutes ses entités. A l’issue de l’audience, le groupe AltéAd devrait être placé sous la protection du tribunal et bénéficier d’une période d’observation. Des administrateurs judicaires devraient être nommés pour assister la direction et superviser la procédure en vue d’une reprise.

Altead emploie 2300 personnes, dont environ 25 en Belgique, où le groupe avait repris Devriendt-Hansmar à Zedelgem en 2007.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !