Le siège de VRD Logistiek bloqué par une action syndicale

 14/03/2019  Frédéric Willems  Economie
Le siège de VRD Logistiek bloqué par une action syndicale

Ce matin, une vingtaine de militants de la FGTB-UBT ont bloqué l’accès au site de VRD Logistiek à Bornem, ce qui contrarie fortement la fédération patronale des transporteurs, l’UPTR.

La FGTB-UBT ne cesse de marteler que le salaire horaire d’un chauffeur de camion est inférieur à celui pratiqué dans le secteur du nettoyage et juge que l’heure est venue de rétablir la situation. “Après quatre ans de discussions infructueuses sur la classification des professions et l’indexation des salaires, il est temps d’agir !”, clame le syndicat. D’autres entreprises que VRD Logistiek peuvent s’attendre au même sort. Cette action syndicale cible principalement les membres des fédérations patronales (Raoul van Raemdonck, PDG de VRD, est également membre du conseil d’administration de l’UPTR, NDLR).

Bruno Velghe, président de l’UPTR, a déclaré qu’il était inadmissible que 40 à 50 camions n’aient pas pu quitter l’entreprise à l’heure. Les chauffeurs de VRD se sont ainsi retrouvés coincés dans le trafic du matin et ont pris du retard sur un certain nombre de livraisons. “Ce blocage est inacceptable et cause un préjudice considérable à une entreprise qui opère en totale conformité avec la législation belge et qui subit quotidiennement la concurrence féroce des entreprises de transport étrangères”.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !