4D Trans : un pionnier du post-calcul

 12/08/2018  Yannick Haesevoets  Fleet Management, Transport & Logistics Awards
4D Trans : un pionnier du post-calcul

4D Trans est une entreprise de transport toute jeune et ambitieuse, dont la structure IT supporte sans peine la comparaison avec celles des grandes entreprises. ‘David qui devient Goliath’, en quelque sorte. Portrait.

4D Trans de Torhout est spécialisé dans le transport conditionné rapide de biens alimentaires, de médicaments et de produits ADR. En d’autres termes, du transport qui requiert beaucoup de suivi. Pour cela, 4D Trans s’appuie sur une plate-forme IT très complète.

Transporteur atypique

Ceci témoigne d’une vision claire de la direction – à la tête de laquelle se trouve Wim Boydens – qui se fait sentir aussi bien au niveau du matériel que du logiciel. Ceci tranche avec le fonctionnement ordinaire des entreprises de transport qui ne pensent ‘structures’ qu’après la croissance. 4D a commencé avec une base IT solide et n’a connu la croissance que plus tard. Cette approche a exigé des investissements conséquents sans vraiment savoir si ces efforts allaient payer. Ceci a par exemple permis à 4D de procéder à du post-calcul, un concept qui gagne très prudemment en popularité au sein des sociétés de transport plus imposantes.

Itinéraires efficaces

Comment est-ce que cela fonctionne ? Les clients envoient leurs ‘drops’ au moyen d’un fichier XML qu’ils trouvent dans leur programme (Axapta, Reflex). Ce XML est lu dans Navitrans qui les transforme en missions de transport. Ces missions sont envoyées au logiciel Smartour et converties en itinéraires efficaces. Après établissement de ces itinéraires, le client final reçoit un mail ou un sms de Smartour avec les délais de livraison escomptés. Les trajets retournent ensuite dans Navitrans de manière à ce que le client puisse suivre sur e-Navitrans à quel moment chaque livraison est effectuée chez le client final. De plus, ces trajets sont également envoyés au véhicule approprié afin que les chauffeurs ne perdent plus de temps à programmer leur GPS.

Post-calcul

Et l’avenir ? « Les prochains éléments sur lesquels nous allons nous concentrer sont le reporting et le post-calcul de tous les trajets effectués et futurs de manière à toujours pouvoir coller un prix juste sur notre service », explique Wim Boydens. « Nous allons aussi évaluer en profondeur le projet ICT lui-même. La principale épargne sera le gain de temps et l’économie qui en découle sur les coûts de personnel », conclut-il.

4D Trans en bref

  • Siège : Torhout
  • Chiffre d’affaires (2016) : 1.521.811,95 €
  • Nombre de chauffeurs : 37
  • Investissements ICT  2017 : 105.726,15 EUR
  • Parc : 16 porteurs, 7 LCV

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !