30 % des clients de Vedrova sont prêts à payer plus cher pour un transport durable

 23/10/2018  Claude Yvens  Economie
30 % des clients de Vedrova sont prêts à payer plus cher pour un transport durable

La société de transport Vedrova a procédé à un sondage des tendances et des besoins du secteur. Cette enquête, menée auprès de 61 clients et prospects de Vedrova, démontre une certaine volonté de payer davantage pour des solutions de transport durable.

Vedrova a réalisé une enquête sur le transport auprès de 61 clients et prospects. Les résultats prouvent que, pour de nombreux chargeurs, le service continue d’avoir préséance sur la durabilité. Une communication transparente, claire et rapide (98%), le professionnalisme (92%) et des solutions pour les services de dernière minute (86%) sont les facteurs les plus importants dans le choix d’un partenaire de transport. Le contrôle et la sécurité des marchandises sont également des facteurs décisifs. 87 % des personnes interrogées ont indiqué qu’elles aimeraient, à l’avenir, pouvoir suivre leurs marchandises en temps réel.

De plus, près de 30 % des chargeurs seraient prêts à payer plus cher pour un transport plus durable. « Nous avons explicitement demandé s’ils étaient prêts à payer plus cher pour un transport durable et près de 30 % ont répondu positivement. En outre, 50 % des personnes interrogées considèrent que l’empreinte écologique du partenaire de transport est un élément important lorsqu’elles doivent faire leur choix entre plusieurs partenaires », déclare Walter Drossaert, directeur général. Quatre entreprises sur cinq ne sont pas en faveur d’une modification des horaires de transport, qui réduirait l’empreinte écologique. Enfin, 40 % indiquent qu’ils voudraient un meilleur aperçu des espaces de chargement vides.

La société de transport Vedrova fait partie du groupe TP&H de Herentals. Elle est spécialisée dans le transport routier et intermodal en Europe et vers les pays de la CEI et de l’Asie centrale. Depuis 2015, elle se concentre également sur l’Europe occidentale. L’entreprise emploie une vingtaine de personnes.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !