Transportmanagement.be

Une étude française confirme que les chauffeurs belges sont les plus chers de toute l’Europe

 21/11/2016  Yannick Haesevoets  News Transport, Economie
Une étude française confirme que les chauffeurs belges sont les plus chers de toute l’Europe

L’étude “Comparatif des conditions d’emploi et de rémunération des conducteurs internationaux” que le CNR français (Comité national routier) a publiée récemment confirme pour autant qu’il en était encore besoin que notre handicap salarial dont nous nous sommes déjà si souvent plaints, n’est pas un leurre.

Si les constats auxquels arrive le CNR ne recèlent pas de surprises, ils demeurent fort alarmants pour l’avenir du transport routier belge :

  • Nulle part ailleurs en Europe les charges patronales sur le travail sont plus élevées qu’en Belgique.
  • Les cotisations dues par un employeur pour un chauffeur faisant de l’international sont en Belgique 24 fois plus élevées qu’en Bulgarie.
  • Un chauffeur international sous contrat d’emploi belge coûte à son employeur 55.810 €/an. Un employeur bulgare s’en tire avec 15.859 €, un employeur roumain avec 17.868 € et un slovaque avec 21.784 €
  • Avec un coût horaire de 33,38 €, le chauffeur belge est de loin le plus cher de toute l’Europe. Le différentiel par rapport à ses collègues français ou luxembourgeois s’élève à plus de 3 €/h.
  • L’harmonisation sociale demeure un vaste chantier au niveau européen

Au vu de tous ces chiffres on comprend aisément pourquoi le transporteurs belges ont été contraints de délaisser le grand international, pourquoi il y a tellement de véhicules étrangers (75% des véhicules circulant sur le réseau wallon soumis à la redevance kilométrique sont immatriculés à l’étranger) et pourquoi nos entreprises de transport délocalisent, souvent la mort dans l’âme, une partie de leurs activités vers des pays où le coût salarial est ridiculement bas aux normes belges.

Armée de cette étude, réalisée par un institut étranger au-dessus de tout soupçon, la Febetra essaiera pour la énième fois de faire comprendre à ceux qui nous gouvernent qu’une diminution des charges salariales, sans perte de pouvoir d’achat pour les chauffeurs, s’impose si l’on veut éviter que le transport routier belge poursuive sa descente aux enfers.

Pour tout savoir sur Febetra, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !