Transportmanagement.be

Schmitz Cargobull aussi glisse vers les ‘légers’

 01/09/2017  Hendrik De Spiegelaere  Vans
Schmitz Cargobull aussi glisse vers les ‘légers’

Schmitz Cargobull est de loin le plus grand constructeur de semi-remorques d’Europe. La firme allemande est également active depuis longtemps dans le domaine des superstructures. C’est précisément cette gamme qui est développée, avec de nouveaux kits de fourgons reposant sur des châssis de plus de 3,5 tonnes.

 Avec son kit de caisse V.KO DRY, la division Van Bodies de Schmitz Cargobull débarque sur le marché des utilitaires légers de 3,5 à 6 tonnes. Le constructeur peut donc désormais proposer une gamme de carrosseries et semi-remorques de 3,5 à 44 tonnes, pour tous les besoins de la chaîne d’approvisionnement.

Le kit est proposé en deux dimensions standard et peut être adapté aux spécifications de tous les constructeurs de véhicules. La nouvelle ligne de production aménagée à Berlin pourra sortir jusqu’à 7.500 kits par an à moyen terme.

Full Service Provider

Ces nouveaux produits sont spécifiquement pensés pour le segment du ‘Last Mile Logistics’ des denrées alimentaires ou des articles non-food, où les exigences sont très élevées pour le matériel de transport.

Ses premiers clients sont les constructeurs européens d’utilitaires légers. Grâce à ces kits modulaires, ils peuvent proposer au client final une solution prête à l’emploi (véhicule et superstructure). Schmitz Cargobull veut aussi fournir ces kits aux carrossiers, qui pourront ainsi proposer rapidement un produit standard – selon Schmitz Cargobull, le kit pourrait être livré dans les 14 jours suivant la commande.

Le réseau de services européen de Schmitz Cargobull (1.300 partenaires) assurera des réparations rapides en cas de dégâts aux caisses. Le constructeur garantit aussi la disponibilité de pièces d’origine.

Kit de caisse V.KO DRY

Le premier kit proposé par Schmitz Cargobull est le V.KO DRY. Même s’ils ne font que 20 mm d’épaisseur, les panneaux légers sont robustes et résistants. Le kit comprend de série un toit translucide et deux portes arrière. Les feux de position et un troisième feu stop sont intégrés dans la carrosserie et donc bien protégés, à l’instar du câblage électrique, préinstallé en usine.

Les kits sont livrés prêts à monter en fonction du châssis sur lequel ils doivent être installés. Grâce aux profilés fournis et aux panneaux prêts à monter, le montage est rapide et assez facile. D’après Schmitz Cargobull, deux techniciens achèvent l’opération en deux heures.

Plusieurs options sont également proposées pour l’arrimage des marchandises (rails Airline au plancher et/ou sur les parois, rails d’ancrage, œillets), ainsi que des solutions d’éclairage additionnelles et des plaques de protection supplémentaires. Cette première version sera rapidement suivie par d’autres.

Spécifications kit de caisse V.KO DRY

Longueur de carrosserie : dépend de l’empattement
Largeur de carrosserie : 2100 – 2200 mm
Hauteur de carrosserie : 2100 – 2300 mm
Panneau frontal et parois latérales : panneaux sandwich de 20 mm avec couche externe GRP
Plaques de protection : aluminium, 150 mm de haut
Toit : translucide ou structure sandwich
Arrière : aluminium avec extension de plancher en acier, deux portes à battants, panneaux sandwich 25 mm
Plancher : structure autoportante avec supports adaptés au châssis
Couleurs : Arctic White MB9147, Pure White RAL 9010 ou Candy White B9A