Transportmanagement.be

Prise en mains des ‘nouveaux’ DAF CF et XF

 06/04/2018  Christophe Duckers  Trucks & Trailers
Prise en mains des ‘nouveaux’ DAF CF et XF

Quatre ans et demi après leur présentation au salon de Hanovre, les DAF CF et LF ont été remis sur le métier. Réduction a été l’un des leitmotivs de cette remise à niveau : en consommation (- 7 %) mais aussi en poids (- 150 kg). Réduction d’une part donc, mais aussi augmentation, d’autre part : du couple moteur et également du nombre de configurations d’essieux disponibles (+ 11 !).  Pleins feux sur les tout frais « Trucks of the Year 2018 » à l’occasion d’un galop d’essai organisé dans la région de Barcelone.

Gamme. Avec cette nouvelle génération, la gamme CF/XF s’agrandit grandement : ce ne sont en effet pas moins de 11 configurations d’essieux qui apparaissent au catalogue. On pointera notamment un nouvel essieu suiveur directeur dont la commande électrohydraulique assure une très bonne manoeuvrabilité. Ce nouvel essieu directeur se caractérise par un gain de poids de 30 kg. Au programme également : un nouvel essieu suiveur jumelé de 10 tonnes, offrant une belle capacité de charge de 34 tonnes. Comme l’essieu suiveur, l’essieu directeur est disponible sur les porteurs et tracteurs 6×2 ainsi que sur les porteurs 8×2. Un autre complément de gamme intéressant est sans conteste le 8×4 en version malaxeur à béton. Ce CF FAD 8×4 est désormais disponible avec un train tandem à réduction simple de 19 tonnes et deux essieux avant de 7,1 tonnes. Et il fait valoir un poids en ordre de marche d’à peine 9.150 kg, un record pour la catégorie.

Pas de révolution

Design. Pas de grande révolution à l’horizon mais des évolutions en douceur, essentiellement dictées par des préoccupations aérodynamiques. A ce petit jeu, c’est clairement le XF qui sort vainqueur : là où le CF reçoit uniquement un nouveau pare-soleil, le XF bénéficie en plus quant à lui d’extensions des passages de roues et des guides d’écoulement d’air derrière la calandre. Au final, force est de reconnaître que les designers de DAF Trucks ont le don de donner un coup de jeune à un véhicule sans trop devoir en faire. Ceci étant, il faudra être un fin connaisseur du camion, et plus particulièrement de la marque batave, pour distinguer l’ancienne et la nouvelle génération.

Chaîne cinématique.  Comme tous les ingénieurs lorsqu’il s’agit de travailler sur un moteur, ceux de DAF Trucks ont cherché à optimiser deux paramètres : abaisser le régime-moteur d’une part et augmenter le couple, d’autre part. Avec des résultats probants en ce qui concerne les moteurs MX-11 et MX-13 qui équipent la gamme CF/XF. Le couple maximal est ainsi obtenu dès 900 tr/min dans le même temps où le couple maximal a été augmenté de 50 à 200 Nm selon les versions. Quant à la consommation, si l’on en croit les ingénieurs de DAF Trucks, elle a été abaissée de 7 %. Cerise sur le gâteau : la puissance des MX-11 et MX-13 a été augmentée de 10 à 20 ch. On notera ainsi que le gros bras de la gamme XF est donnée pour une puissance maxi de 530 ch et un couple maxi de 2.600 Nm.

Des moteurs optimisés comme l’a été également la boîte de vitesses : les CF et XF bénéficient en effet d’une nouvelle boîte de vitesses automatisée baptisée TraXon. De série à 12 rapports (16 rapports en option), cette nouvelle boîte se caractérise notamment pas des passages de vitesses plus élevé et par la disponibilité de la fonction Eco-Roll, bénéfique pour la consommation.

Par ailleurs, les performances du frein-moteur ont été revues elles aussi à la hausse : + 20 % pour le moteur MX-11 (340 kW) et + 30 % pour le MX-13 (360 kW).

Valeurs sûres

Impressions de conduite. Pour notre galop d’essai à Barcelone, nous avons eu l’occasion de tester tant des CF que des XF. Dans un cas comme dans l’autre, la qualité perçue nous a semblé encore améliorée : les matériaux utilisés sont valorisants et les ajustements de mobilier très soignés. Une qualité perçue encore renforcée par le grand silence de fonctionnement des nouveaux CF et XF. Le nouvel essieu arrière contribue à cette belle isolation acoustique, lui qui a permis d’abaisser, via des rapports de réduction plus rapides (jusqu’à 2.05:1), le régime-moteur à 1.000 tr/min à une vitesse de croisière de 85 km/h. Très bon point pour la nouvelle boîte de vitesses automatisée, qui se signale par des passages de rapports très rapides et très fluides. Large satisfecit également quant à la mise en œuvre fréquente et à bon escient de la fonction Eco-Roll, ce qui a évidemment un effet bénéfique sur la consommation de carburant.

Pour le reste, c’est avec plaisir que l’on a retrouvé la cabine du XF en particulier, toujours aussi appréciée des chauffeurs et qui, dans sa version Super Space Cab, demeure la plus vaste du marché (12,6 m3). Rangements divers et variés à profusion, couchette au top du confort et tableau de bord à l’ergonomie soignée restent des qualités plus que jamais de mise. Dans ce dernier chapitre, on a particulièrement apprécié les commandes du tableau qui peuvent être désormais agencées selon les préférences du chauffeur. Un détail certes, mais qui contribue à la belle impression générale que dégagent les nouveaux CF et XF.

 

Le programme moteurs des CF et XF

MX-13 (6 cylindres, 13 litres)

  • 530 ch et 2.600 Nm à 1.000 tr/min
  • 483 ch et 2.500 NM à 900 tr/min
  • 428 ch et 2.300 Nm à 900 tr/min

MX-11 (6 cylindres, 11 litres)

  • 449 ch et 2.300 Nm à 900 tr/min
  • 408 ch et 2.100 Nm à 900 tr/min
  • 367 ch et 1.900 Nm à 900 tr/min
  • 340 ch et 1.500 Nm à 900 tr/min
  • 299 ch et 1.350 Nm à 900 tr/min

Pour tout savoir sur DAF Trucks, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !