Transportmanagement.be

Ninatrans met en service la première semi aérodynamique

 24/11/2014  Claude Yvens  Trucks
Ninatrans met en service la première semi aérodynamique

Quelques semaines après DHL, Ninatrans a mis en service la 2e et la 3e semi-remorque aérodynamique d’ Europe. Produites par Don-Bur, ces semi-remorques ont été adaptées à une utilisation sur le continent européen et participent à la chasse permanente aux émissions de CO2 de la société Ninatrans.

Quelques semaines après DHL, Ninatrans a mis en service la 2e et la 3e semi-remorque aérodynamique d’ Europe. Produites par Don-Bur, ces semi-remorques ont été adaptées à une utilisation sur le continent européen et participent à la chasse permanente aux émissions de CO2 de la société Ninatrans. Le projet a été rendu possible grâce à la collaboration entre Ninatrans, DHL et Don-Bur.De 4.5 à 4 mAu Royaume-Uni, Don-Bur et d´autres carrossiers vendent des semi-remorques utilisant la forme de la goutte d´eau en exploitant au maximum la hauteur maxi de 4.5 m que leur accorde la réglementation britannique.

Pour l´Europe, la hauteur maxi a naturellement dû être abaissée à 4 mètres.« Nous utiliserons ces deux nouveaux matériels pour du transport relativement léger qui ne nécessite pas d´utiliser la hauteur totale intérieure, nous a expliqué Benny Smets, CEO de Ninatrans. Ici, nous ne perdons rien en longueur et en longueur utiles, et nous pourrons transporter jusqu´à 33 palettes. »

La charge maxi, qui devrait être de 12 tonnes environ en plus d´une tare de 7000 kg, justifie également le recours à deux essieux BPW de 9 tonnes de capacité au lieu de trois. Chaque essieu est équipé de pneumatiques taille basse (445/45 R19.5), de freins à disque et d´une suspension pneumatique. Cela permet de relever la semi-remorque d´une quinzaine de centimètres pour faciliter la mise à quai.

Autre originalité : une rainure oblique à l´arrière du toit permet de diriger l´eau stagnante (ou de la glace en hiver) vers le côté droit et éviter qu´elle ne tombe par l´arrière.Avec ces semi-remorques Teardrop, Benny Smets espère réduire encore sa consommation et ses émissions de CO2 : « Au Royaume-Uni, les Teardrop de 4.5 m permettent de gagner jusqu´à 4 litres aux 100 km, mais nous ne pouvons pas encore évaluer précisément ce que ça donnera avec une hauteur de 4 mètres. Pour améliorer encore le coefficient de pénétration dans l´air, nous installerons aussi des dérives Airtab sur les bords arrière des flancs latéraux. »Cette semi-remorque a fait l´objet d´une homologation ‘ petite série´.

Ninatrans DHLDon-BurBPW Benny Smets