Transportmanagement.be

Nijhoff-Wassink doit grandir en Belgique… mais ne trouve pas de chauffeurs

 22/06/2017  Claude Yvens  Economie, enews
Nijhoff-Wassink doit grandir en Belgique… mais ne trouve pas de chauffeurs

Le transporteur néerlandais Nijhof-Wassink a signé un nouveau contrat avec ForFarmers België, aux termes duquel il va étendre ses activités de transport d’aliments pour animaux dans notre pays et en France. S’il trouve les chauffeurs pour le faire…

Chaque jour, des chargements partent des sites de production de ForFarmers à Izegem et à Ingelmunster vers les éleveurs actifs en Belgique, mais aussi parfois en France. La demande étant en progression, Nijhof-Wassink fait appel à la fois à sa flotte propre qui comporte une vingtaine de véhicules (aux couleurs de clients ou non) et à trois sous-traitants qui font rouler environ cinq véhicules sous ses ordres.

Investissements

Nijhof-Wassink investit lourdement dans sa flotte et vient de lui ajouter une nouvelle semi-remorque à vis sans fin. le problème n’est cependant pas là. “Nous sommes freinés dans notre croissance par la difficulté à trouver suffisamment de chauffeurs”, explique Herco Eshuis (Account Manager Animal Feed). “Pour l’instant, nous aurions besoin de cinq à dix chauffeurs en plus pour des transports de jour ou pour des trajets internationaux avec nuits en cabine. Nous cherchons donc des chauffeurs qui pourraient être basés à différents endroits en Belgique.”