Transportmanagement.be

VAN Management 88 (06/2016)

 14/06/2016  Yannick Haesevoets  

La crise ? Quelle crise ?

Le secteur du transport serait presque mort, et les petits transporteurs appelés à disparaître… Ce constat alarmiste nous est désormais familier. Mais cette vision alarmiste est-elle justifiée ? Les chiffres de vente de ces 32 (!) derniers mois affichent une progression qui remet en question cette soit disant crise du transport.

A l’échelle européenne, 159.012 immatriculations de véhicules utilitaires légers ont été enregistrées en avril dernier, une hausse de 13,6 % par rapport à 2014. Et cette tendance se vérifie également sur le marché belge, où les immatriculations de fourgonnettes et camionnettes ont progressé de 6,28 % sur les quatre premiers mois de l’année. Pas de crise au niveau des achats, donc. Et certainement pas si on tient compte des progrès énormes du commerce électronique dans notre pays. Une augmentation des commandes en ligne se traduit en effet par un plus grand nombre de camionnettes sur nos routes.

Et il convient de ne pas oublier le lien indirect entre la taxe kilométrique belge et le segment des utilitaires de moins de 3,5 tonnes. Et si les « petits » transporteurs décidaient prochainement de desservir leurs clients avec des camionnettes surchargées, tractant des remorques tout aussi surchargées, au lieu d’utiliser des poids lourds. Pas de taxe kilométrique, et un transport moins onéreux. Pas de souci donc, le 33e mois de hausse est en vue !

Yannick Haesevoets.