Transportmanagement.be

Van Management 74 (04/2013)

 30/04/2013  Yannick Haesevoets  

Ijsboerke

“Les camionnettes Ijsboerke vont disparaître de nos rues”. Cette mention un peu sèche a fait voici peu la une des journaux flamands. Une annonce un peu froide, pour ceux qui apprécient les jeux de mots… Comme si cela ne méritait pas plus d’attention ! Après de nombreux palabres, un accord a enfin été trouvé pour la reprise d’Ijsboerke par Glacio, à un détail près : les gens de Glacio ne voulait pas entendre parler de la distribution en porte-à-porte. Histoire de ne pas uniquement vendre son âme mais bien de la perdre complètement. J’en suis toujours tout retourné, comme les 128 travailleurs d’Ijsboerke, principalement des chauffeurs, qui doivent se trouver un nouvel emploi.

Je vais quand même vous expliquer pourquoi j’ai développé durant mon enfance une telle affinité pour les Mercedes Vario oranges d’Ijsboerke, pourtant particulièrement laids, je vous l’accorde. Cela démontre qu’une camionnette (et celui qui la conduit) peuvent avoir un impact sensible sur le lien qu’une marque essaye de construire avec sa clientèle. Je soupçonne que c’est sans doute pour cette raison que la collaboration horizontale dans la distribution reste aussi délicate. Rien de mieux pour l’image de son entreprise que de livrer les marchandises correctement au client final, à temps et si possible avec un grand sourire, avec sa camionnette toute pimpante à l’arrière plan. Si nous ne devions pas transporter 22.000 exemplaires de ce VAN Management, nous viendrions bien vous apporter nous-mêmes votre exemplaire. Dans un Mercedes Vario orange…