Transportmanagement.be

Van Management 70 (06/2012)

 28/06/2012  Yannick Haesevoets  

EDITO

La DIV grecque

La Division belge pour l’Immatriculation des Véhicules (DIV) a un problème. Tout a commencé le mois passé lorsque la DIV a changé de système informatique. A cause d’une succession de maladies de jeunesse et de problèmes de stabilité, les  demandes se sont accumulées et les nouvelles immatriculations n’ont pu être enregistrées. Résultat : les acheteurs insouciants de nouveaux véhicules ont fait la file pendant des heures aux guichets de la DIV et ceci en vain. Le directeur général Jean-Paul Gailly a même supplié dans les journaux de ne pas se présenter à la DIV parce qu’elle ne pouvait tout simplement plus faire face à l’afflux de demandes. Une situation assez pénible d’autant que les professionnels qui investissent dans de nouveaux véhicules peuvent raisonnablement penser pouvoir mobiliser ces véhicules rapidement. Ce qui n’est donc pas le cas. Bref, une nouvelle blague belge.

La Division grecque pour l’Immatriculation des Véhicules s’arrache elle aussi les cheveux, même si les problèmes y sont d’un tout autre ordre. Une piètre centaine de camionnettes ont en effet été immatriculées dans ce pays au cours des 4 premiers mois de cette année, alors que dans notre pays le nombre d’unités dépasse encore les 11.000 (- 7,8 % par rapport à l’an passé). Le marché de l’utilitaire léger se maintient donc relativement bien, et c’est aussi la raison pour laquelle nous vous présentons, dans cette édition, notre nouveau guide d’achat. On peut commander, mais pas encore (hélas) immatriculer…