Transportmanagement.be

TRANSPORT Management 93 (juin 2017)

 27/06/2017  Yannick Haesevoets  

Présomption d’innocence

Comme à l’accoutumée, je vous livre ici quelques réflexions qui ont retenu mon attention récemment. N’hésitez pas à les nourrir en retour de vos réflexions, impressions, idées, …

L’affaire Jost. Le moins que l’on puisse dire est que ce dossier déchaine les passions. En témoignent notamment les milliers – voire dizaines de milliers – de vues que le moindre article consacré à ce sujet enregistre sur notre site web. Mais la passion est mauvaise conseillère. A l’heure où nous écrivons ces lignes (21 mai), Roland Jost a été libéré sous conditions et, tant qu’aucun jugement n’a été prononcé, il bénéficie de la présomption d’innocence. Ne l’oublions pas ! Je suis par ailleurs un peu choqué par l’attitude hypocrite de certains chargeurs qui, maintenant que Jost a un genou en terre, n’hésitent pas à jouer les vierges effarouchées. Comme s’ils découvraient aujourd’hui que bon nombre de transporteurs – Jost n’est certainement pas un cas isolé, loin de là – ont ouvert depuis des années des filiales – pour beaucoup, tout à fait « réglementaires » – dans les pays de l’Est !

Le « platooning » n’est plus une utopie. Ceux qui il n’y pas si longtemps encore taxait le platooning – circulation semi-automatisée de poids lourds en peloton – de douce utopie d’ingénieurs survoltés en sont pour leurs frais. Ainsi, dès l’an prochain, DB Schenker va tester le platooning en conditions réelles, soit sur des trafics entre deux centres logistiques allemands avec au volant non pas des essayeurs de MAN – partenaire de l’expérience -, mais bien des chauffeurs de l’intégrateur allemand. Par ailleurs, l’ACEA – association qui représente les intérêts des constructeurs automobiles – estime tout à fait envisageable techniquement de voir, dès 2023, des poids lourds de différentes marques circuler en peloton semi-automatiques sur les autoroutes européennes. Pour autant que, d’ici là, la législation ait été adaptée.

Cocorico. Ce n’est pas tous les jours qu’un fleuron belge reprend une entreprise britannique d’envergure. On s’en voudrait donc de ne pas rendre hommage au groupe Gosselin qui a acquis sa consœur britannique DT Moving (ex-Davies Turner Wolrdwide Movers). De quoi faire de la société de Deurne un leader européen disposant de 51 bureaux dans 34 pays.

J’en terminerai en vous mentionnant que TRANSPORTMEDIA a renforcé son équipe commerciale avec l’arrivée de deux nouvelles « recrues ». D’une part, Bram Crombez (44 ans) va prendre en charge les produits du secteur « transport » (TRANSPORT/VAN Management, TRUCK & Business, TRANSPORT.TV,…), tandis que Kristiaan Goossens (48 ans) gérera les supports du secteur « logistique et construction » (Link2Logistics Management, LOGISTICS.TV, BOUW.TV,…). Réservez-leur bon accueil !

Christophe Duckers,
Managing Director TRANSPORTMEDIA.