Transportmanagement.be

LOGISTICS Management 35 (09/2015)

 17/09/2015  Yannick Haesevoets  

Le port le plus intelligent du monde

Pensant par lui-même, sans personnel ou presque, et hyper efficace dans le même temps : le port de Rotterdam affiche ouvertement l’ambition de devenir, à l’horizon 2030, un super port complètement géré par des systèmes informatiques. Celui qui, comme moi, a été ébahi par le reportage diffusé dans Terzake (une émission de la chaîne flamande VRT, ndlr.) le mois dernier ne peut que constater que l’internet des objets devient petit à petit beaucoup plus qu’une nouvelle tendance, appelée à s’effondrer tout aussi rapidement qu’elle n’aura gonflé. Le secteur logistique doit-il croire à un avenir où les ports, pourtant de véritables fourmilières à l’heure actuelle, pourront s’organiser de manière aussi efficace que possible sans intervention humaine ? C’est une question qui devrait occuper nos universitaires et nos capitaines d’industrie pendant un certain temps encore…

Les critiques ont d’ores et déjà répondu que la logistique resterait toujours un business à visage humain. Ce lieu commun appartient à la même liste que – les amateurs de football apprécieront – « la balle est ronde et la rencontre dure 90 minutes », mais repose néanmoins sur un fond de vérité. Le salon Easyfairs Transport & Logistics, la plus grande foire du secteur en Belgique, joue en effet à fond la carte du réseautage… et affiche une occupation jamais atteinte, que vous ne manquerez pas de remarquer en feuilletant ce magazine. Comme les années précédentes, le numéro de rentrée de LOGISTICS Management est à nouveau le catalogue officiel de la grand-messe anversoise. Bonne lecture !

Kristof Winckelmans,
Rédacteur en Chef.