Transportmanagement.be

LOGISTICS Management 33 (04/2015)

 23/04/2015  Yannick Haesevoets  

La logistique, mèche de la Cité Ardente ?

Si vous n’avez jamais entendu parler du village d’Hermalle-sous-Argenteau, rassurez-vous : vous n’êtes sans doute pas le seul. Jusqu’il y a peu, cette cité dortoir wallonne entre Liège et Maastricht ne faisait en effet que rarement l’actualité. On y construit désormais une plateforme portuaire multimodale d’allure internationale, dont le nom vous sera sans doute plus familier. Le Trilogiport doit, avec le port autonome de Liège et le cluster aérien autour de Liege Airport, assurer une prospérité logistique aux alentours de la Cité Ardente. Une prospérité dont la région a bien besoin après des années de récession économique.

Heureusement, Liège n’est pas restée les bras croisés. S’il est une ville wallonne qui possède un caractère fort et distinctif, c’est bien la Cité Ardente ! Sur les rives de la Meuse, où les hauts-fourneaux refroidis d’Arcelor Mittal sont les témoins silencieux d’une époque florissante, les mots persévérance et résilience sont écrits dans les cendres de la défunte sidérurgie. Soutenue par le Plan Marshall et une série d’initiatives privées, le bassin liégeois est devenu en quelques années une plateforme logistique prometteuse qui possède toutes les cartes en main pour accéder au top mondial : disponibilité des terrains, main d’œuvre qualifiée, et bientôt, donc, un nouveau site logistique qui ne laisse rien à désirer. Liège conserve un rêve : devenir le cœur logistique de l’Euregio. Au salon Easyfairs Transport & Logistics Liège d’allumer la mèche…

Kristof Winckelmans,
Rédacteur en Chef.