Transportmanagement.be

Logistics Management 20 (12/2011)

 19/01/2012  Yannick Haesevoets  

EDITO

La bulle 3PL ?

Bonne nouvelle pour les prestataires de services logistiques : une enquête de Capgemini Consulting montre que l’utilisation de services 3PL augmente au niveau mondial. Cette croissance est particulièrement sensible dans les pays du groupe BRICS. Les chargeurs apprécient surtout l’expertise en matière de réglementation et l’optimalisation de leurs flux de marchandises. En bref, ils trouvent chez leurs prestataires logistiques ce trésor appelé valeur ajoutée. Dans nos contrées, les nouvelles ne sont pas aussi positives pour les prestataires 3PL.

Honnêtement, nous avons nous aussi été surpris quand Walter Goossens, Head of Industrial Leasing chez Jones Lang Lasalle, nous a confié qu’une tendance d’insourcing se dégageait chez les chargeurs. « Pour augmenter leur efficacité », a encore ajouté Goossens. Après un moment de réflexion – les prestataires 3PL ne sont-ils après tout pas impliqués pour améliorer l’efficacité des processus ? – nous avons voulu tirer cela au clair. Un prestataire logistique se doit d’être le meilleur choix au moment du calcul final sur les plans opérationnel et financier. Et cela ne semble pas être le cas pour toutes les entreprises belges. Et Capgemini dans tout cela ? « Il est vital que les prestataires 3PL et les chargeurs collaborent étroitement et que les acteurs 3PL restent innovants, en proposant de la vraie valeur ajoutée aux chargeurs et en les aidant à inverser cette tendance », nous a-t-on expliqué là-bas.

Penser que tout le système 3PL doive être remis en cause, nous semble aller trop loin. Il est certain que les prestataires de services logistiques ont un rôle primordial à jouer dans l’optimalisation des flux de marchandises. Mais pour récolter des applaudissements à la fin de la représentation, il faut que la partition ait été parfaitement maîtrisée.