Transportmanagement.be

Les voies navigables flamandes comptent sur la taxe kilométrique ‘poids lourds’

 31/03/2014  Claude Yvens  Economie

NV De Scheepvaart et W&Z, les deux gestionnaires de l’infrastructure des voies navigables en Flandre, ont présenté aujourd’hui un Master Plan qui propose au futur gouvernement flamand un cadre d’investissement ambitieux. Un Master Plan similaire avait déjà été édité en 2009, mais celui-ci va plus loin : au-delà des investissements nécessaires pour inscrire le réseau fluvial flamand dans dans les flux de marchandises de demain, il inscrit aussi parmi ses priorités le transfert modal de la route vers le transport fluvial. 
Si le plan d’investissement décrit dans le document court jusqu’en 2020, la vision stratégique du document court jusqu’en 2030. En matière d’investissements, les deux gestionnaires estiment les besoins à 450 millions EUR par an, alors que l’enveloppe budgétaire actuelle est de 190 millions EUR annuels. Même si  De Scheepvaart et W&Z espèrent obtenir davantage du gouvernement flamand, ils lancent d’autres pistes de financement : chasse aux subsides européens, partenariat public-privé… et une ponction(d’une hauteur non précisée) sur les recettes de la future taxe kilométrique Viapass. Celle-ci sera prélevée à partir de 2016 pour les poids lourds belges et étrangers.

Tagged With: NV De ScheepvaartWViapass