Transportmanagement.be

Les entreprises de transport peuvent désormais obtenir une aide à l’investissement

 01/12/2017  Yannick Haesevoets  News Transport, Réglementation
Les entreprises de transport peuvent désormais obtenir une aide à l’investissement

Depuis cette semaine, les transporteurs peuvent, via un portail en ligne, obtenir une aide régionale flamande pour les investissements dans l’écologisation et la sécurité routière. Les investissements consentis précédemment cette année peuvent également être signalés. Le gouvernement flamand entend donner ainsi un coup de pouce et des impulsions ciblées pour des poids lourds plus écologiques et plus sûrs.

Le secteur du transport crée de la valeur ajoutée pour notre économie et de nombreux transporteurs investissent eux-mêmes dans des véhicules modernes, écologiques et sûrs. Pour soutenir et accélérer cette évolution vers un transport plus vert et plus sûr, le gouvernement flamand prévoit désormais un soutien supplémentaire pour des interventions qui vont encore plus loin que ce qu’exige déjà la loi.

L’aide peut atteindre 80 % du montant investi. Compte tenu de la réglementation européenne, le montant de l’aide est toutefois limité à 100.000 euros sur 3 ans par entreprise.

Un soutien est prévu pour des interventions qui réduisent l’impact des poids lourds sur l’environnement. Il s’agit de filtres à particules ou de systèmes SCR (qui réduisent à néant les émissions d’oxydes d’azote), mais par exemple aussi de cloisons de refroidissement. On tient compte des investissements qui font baisser la consommation de carburant, mais aussi des mesures qui permettent une livraison plus silencieuse.

Un soutien est également prévu pour les interventions qui rendent les poids lourds plus sûrs. On pense ici à des caméras (avant et systèmes de caméra pour le recul), des systèmes qui bloquent l’utilisation d’un GSM dans un poids lourd qui roule, des systèmes de freinage automatiques qui réduisent le risque de collision, des alcolocks, au ‘lane keeping assistance’ qui maintient la trajectoire du véhicule et à des systèmes d’analyse de conduite qui montrent aux chauffeurs où ils doivent s’améliorer pour avoir un comportement plus prudent dans la circulation.

Tous les investissements consentis après le 1er janvier 21017 entrent en ligne de compte pour cette aide. Au début de l’année, le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts, appelait déjà les transporteurs à bien conserver leurs factures. Désormais, il existe aussi une plate-forme numérique où les transporteurs peuvent obtenir l’aide à l’investissement. Le login est très simple via le guichet d’entreprise bien connu. Le système est délibérément simple et facilement accessible.

“Les sociétés de transport bien intentionnées bénéficient de tous les soutiens”, déclare le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts. “Nous atténuons ainsi ensemble les conséquences négatives du trafic des poids lourds. Le système en ligne est aujourd’hui totalement opérationnel. J’espère une réponse massive du secteur.”