Transportmanagement.be

La Wallonie ouvre le marché de la taxe kilométrique, Axxès s’y engouffre

 22/02/2016  Yannick Haesevoets  Economie
La Wallonie ouvre le marché de la taxe kilométrique, Axxès s’y engouffre

La Sofico, société gestionnaire du réseau structurant wallon, a publié vendredi dernier sa déclaration de secteur (Domain Statement), par laquelle elle définit le cahier des charges qui devra être respecté par les prestataires de Service Européen de Télépéage afin d’opérer sur le marché belge dans le cadre de la taxe kilométrique. La Flandre et Bruxelles ne devraient pas tarder à faire de même.

Au stade actuel, trois opérateurs sont concernés : Satellic, qui a construit le système, mais aussi Telepass ainsi qu’Axxès, qui met actuellement les bouchées doubles pour être fin prêt à l’échéance fatidique. Ainsi, les responsables d’Axxès viennent-ils d’annoncer qu’ils ont réussi avec succès les tests requis sur la précision du calcul de distance pour le prélèvement de la taxe kilométrique. “Cette publication (ndlr : de la déclaration de secteur) confirme que les régions sont prêtes à ouvrir le marché à la concurrence dès le 1er avril 2016“, explique Jérôme Lejeune, Président d’Axxès.