Transportmanagement.be

La Febetra favorable à un cadre juridique européen pour les utilitaires légers

 25/02/2016  Yannick Haesevoets  News Transport, Economie
La Febetra favorable à un cadre juridique européen pour les utilitaires légers

En l’espace de 25 ans on a littéralement assisté à un boom des utilitaires légers. Par rapport à 1990, le nombre d’utilitaires légers a pratiquement triplé en chiffres absolus. Ils représentent aujourd’hui 9,3% du parc total, contre 5,1% il y a à peine un quart de siècle.

On ignore combien de ces véhicules exactement sont utilisés dans le cadre du transport routier pour compte d’autrui. Certainement de plus en plus, ne fût-ce que pour transporter les petits colis que le nombre sans cesse croissant de clients du commerce électronique se font livrer à domicile. Le succès grandissant du commerce électronique et le fait que la redevance kilométrique ne touchera que les véhicules lourds ne devraient qu’accentuer cette tendance à l’avenir. Certainement en Région bruxelloise où toutes les voiries seront assujetties à la redevance kilométrique à partir du 1er avril.

Force est de constater que le transport à l’aide d’utilitaires légers est à peine encadré au niveau juridique. Il n’y a ni accès à la profession, ni accès au marché. Les chauffeurs de camionnettes ne sont soumis à aucune règle de temps de conduite ou de repos, ne doivent pas suivre de formation permanente et ne sont soumis qu’aux limitations de vitesse qu’ils s’imposent eux-mêmes. Si l’on veut éviter que le transport routier glisse encore plus vers cette zone grise où presque tout est permis, il faut agir. La révision du paquet routier qui est actuellement en cours au niveau européen est une opportunité à ne surtout pas manquer pour remettre un peu d’ordre.

Pour tout savoir sur Febetra, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !