Transportmanagement.be

Jost Group commande 500 (!) Iveco au LNG – UPDATE

 23/10/2017  Yannick Haesevoets  News Transport, Trucks
Jost Group commande 500 (!) Iveco au LNG – UPDATE

Jost Group vient de passer une commande de pas moins de 500 Iveco Stralis au LNG pour les trois prochaines années. L’objectif pour Jost est d’intégrer à court terme un véhicule sur trois fonctionnant au LNG au sein de son parc roulant, afin de rendre ce dernier plus respectueux de l’environnement.

La livraison des 150 premiers Stralis au LNG se fera courant 2018, le solde de 350 sera réparti sur 2019 et 2020. Aucune des parties n’a communiqué sur la motorisation choisie par Jost Group, mais il s’agit probablement du nouveau moteur Cursor-13 qui sera présenté cette semaine. Jusqu’à présent, les clients devaient se contenter du Cursor 9 de 400 ch qui représente néanmoins la puissance la plus élevée disponible sur un moteur à gaz.

Pierre Lahutte (CEO Iveco), Roland Jost (Jost Group)

Trois stations propres

Roland Jost, Propriétaire du Groupe Jost, a expliqué son choix stratégique : « C’est un tournant important pour notre activité étant donné que nous mettons en marche l’abandon stratégique de notre dépendance au diesel en nous tournant vers une ‘logistique verte’, à la demande de nos clients qui souhaitent un transport plus durable. Notre excellente expérience accumulée avec des Stralis Euro 5 EEV diesel nous a permis d’établir une relation solide avec Iveco, soutenue par un très bon réseau de service en Belgique. « Ces facteurs ont joué un rôle clé dans notre décision de franchir la prochaine étape sur la voie de la durabilité, en choisissant le Stralis NP. Nous sommes fiers d’être parmi les premiers à adopter cette nouvelle technologie : notre objectif pour les trois prochaines années est d’avoir le 35% de notre parc qui roule au LNG.”

Jost Group va également investir dans sa propre infrastructure de ravitaillement et prévoit d’ouvrir jusqu’à trois stations-service dans ses principaux centres d’exploitation en Belgique. Selon nos informations, ces stations seraient réservées aux véhicules de la flotte Jost (malheureusement, estimeront les défenseurs de la cause gazière).