Transportmanagement.be

Isuzu D-Max Katana, tranchant comme une lame

 27/11/2014  Yannick Haesevoets  News Transport, Van
Isuzu D-Max Katana, tranchant comme une lame

Isuzu cartonne sur le marché européen. Cette année, le constructeur japonais comptabilisera près de 950 unités écoulées au Benelux et en Pologne (l’autre terrain d’action de l’importateur belge), dont le plus gros – approximativement 500 unités – trouveront preneur chez nous.

A l’occasion du Salon de l’Auto de Bruxelles, Isuzu enrichira le marché des pick-up avec une version spéciale du D-Max, répondant au nom de Katana. Ce nom évoque le célèbre sabre japonais, et symbolise selon Isuzu le tranchant et le caractère de leur nouveau porte-drapeau. Les vrais spécialistes du japon reconnaitront – et nous n’exagérons rien – la lame du Katana dans le pli des portes.

Il va également de soi que ce super D-Max a enfilé une robe de robuste sportive à l’occasion du salon. C’est ainsi que nous notons un certain nombre de décorations noires, des jantes de 19 pouces traitées en noir mat, ainsi que la teinte Venetian Red dans laquelle les 50 Katana seront commercialisés. A l’exception de ces dehors, le D-Max Katana ne diffère aucunement d’un autre D-Max. Il est équipé du bien connu diesel 2,5 litres twin-turbo fournissant 163 ch et un couple de 400 Nm. Le bloc diesel est accouplé à une boîte de vitesses manuelle à six rapports ou à une boîte auto à 5 vitesses (+ 1.450 euros). La transmission intégrale débrayable est en série, tout comme la garantie de cinq ans avec dépannage. Intéressant pour qui tracte régulièrement un plateau : le D-Max est livré avec un crochet de remorquage 3,5 tonnes.

Le package Katana comprend les sièges en cuir, une climatisation automatique, un système d’info-divertissement complet et des caméras avant et arrière destinées à la progression en terrain difficile. Toutes les pièces mécaniques de l’Isuzu D-Max sont prévue pour un usage off road. C’est ainsi que le moteur la boîte de vitesses et le réservoir sont préservés dangers de la nature via des plaques de protection. La distribution par chaîne et pignons augmente la fiabilité, et même les cylindres sont spécialement traités pour offrir une durée de vie prolongée. Le prix du D-Max Katana, uniquement disponible dans la fiscalement attrayante finition Double Cab, atteint 39.990 euros, TVAC.