Transportmanagement.be

Febetra : « Nous espérons que la Wallonie testera plus d’écocombis que la Flandre »

 24/02/2016  Claude Yvens  Réglementation
Febetra : « Nous espérons que la Wallonie testera plus d’écocombis que la Flandre »

Les projets de circulation d’écocombis vont pouvoir démarrer en Wallonie. La Febetra se réjouit de cette annonce mais espère que la phase de test autorisera la circulation de plus d’écocombis qu’en Flandre.

Vous le savez, les projets de circulation d’écocombis vont pouvoir démarrer en Wallonie. Le ministre Maxime Prévot a présenté son projet de décret. Il sera prochainement présenté en Commission du Parlement wallon pour être ensuite soumis au vote en séance plénière du Parlement wallon.

La Febetra réagit positivement à cette nouvelle, même si “elle arrive bien tard”. « Une première étape essentielle a été franchie », souligne Philippe Degraef de la Febetra. « La Febetra se réjouit de cette décision, même si celle-ci intervient dix ans trop tard. Cela peut paraître paradoxal, mais il aura fallu attendre qu’Ecolo se retrouve dans l’opposition pour qu’un vent nouveau souffle sur la Wallonie et que la notion de transport durable devienne une priorité politique. »

« Il faut des autres conditions qu’en Flandre pour la phase de test »

La Febetra espère également que les conditions du test wallon seront différentes des conditions imposées en Flandre. « Nous espérons qu’un nombre suffisamment important d’écocombis seront autorisés à circuler dans le cadre du projet-pilote de façon à pouvoir tirer des conclusions valables de la phase-test, une fois que celle-ci sera achevée. Une mini expérience comme en Flandre, où seuls 2 écocombis circulent, ne peut, en toute hypothèse, donner que des résultats fort approximatifs. »

Lire aussi : Feu vert pour les écocombis en Wallonie !

Lire aussi: Ecocombis en Wallonie : la course d’obstacles commence